stay tuned on snapchat

'radar_st'

urbex
22 décembre 2016
urbex
22 décembre 2016
A l’occasion du 3e épisode d’Urbex Séries, RADAR vous invite à pénétrer sur les rails abandonnés de la Petite Ceinture parisienne ! C’est en BMX, et avec Jérémie Legrand qu'on vous fait découvrir une partie de ce patrimoine (urbex) du 20e.

Pour cette nouvelle vidéo, on s’est creusé pour trouver un lieu urbex emblématique de Paris.

Après avoir éliminé les catacombes pour cause de frilosité, on a jeté notre drone sur la Petite Ceinture et ses 23 kms de double voie ferroviaire.

Pourquoi ? Parce que ce spot est un parfait exemple de lieu urbex « accessible à tous » et que de nombreux street artistes ont fait leurs 1ères armes sur ses parois. Construite à la fin du XIXe siècle pour faciliter le transport de marchandises et la circulation des parisiens, la Petite Ceinture est fermée depuis les années 90. Depuis, tous les apprentis urbexeurs s’y sont frottés et ce lieu est devenu une référence qui résonne plus loin que la capitale.

Assez pour la partie historique. Pour la partie contemporaine, c’est à Jérémie Legrand et son BMX que nous avons donné carte blanche.

img_4573-jpgbd

Ce rider de 23 ans est monté de Bordeaux pour l’occasion et s’est donné à fond sur le quai de la gare devenu un module improvisé. Seule contrainte : éviter les graviers…

Il a commencé le BMX un peu par hasard, en s’amusant à sauter les trottoirs, les plaques d’égouts et toutes les conneries possibles à rider. En famille avec son petit frère puis entre potes avec la naissance d’un collectif. Même s’il a sorti quelques edits vidéos et gagné des contests, Jérémie reste attaché à l’esprit de famille et à la fluidité d’une ride en bonne compagnie.

à lire aussi
LE PARIS SURF & SKATEBOARD FILM FESTIVAL EST DE RETOUR

« Au final le BMX c’est vraiment une histoire de famille et c’est ça que j’aime dans ce sport. Peu importe où tu iras rouler, tout le monde te dira bonjour comme si tu étais leurs potes. En fait, je crois même qu’on est tous potes. Ce petit vélo nous rapproche et ÇA, c’est beau. »

Loin d’être obsédé par le fait de rentrer des tricks à la chaîne, Jérémie a retrouvé ce sentiment de liberté en faisant des voies de la Petite Ceinture son terrain de jeu pour la journée.

img_4691bd


img_4627bd


© RADAR / www.radar.st
rider : Jérémie Legrand

 

radar_st

RECEVOIR LE MEILLEUR DE RADAR