stay tuned on snapchat

'radar_st'

V2parkour1630x580 1025x569 -

urbex
24 janvier 2017
urbex
24 janvier 2017
Certains lieux abandonnés sont connus de tous. Accessibles et bien identifiés, ils permettent de se faire la main. S'ils ont (pour la plupart) révélé tous leurs secrets, certains garantissent un effet wow à chaque visite. C'est le cas du Sanatorium de la Bucaille. C'est dans son Pavillon Peuplier que nous avons posé caméra et drone pour une session de parkour à même les ruines et les gravats.

Totalement déserté depuis plus de 15 ans, un immense complexe hospitalier hante le Parc de la Bucaille avec ses trois bâtiments fantômes. Construit pour faire face à l’épidémie de tuberculose en 1929, le Sanatorium de la Bucaille est ensuite transformé en camp de concentration lors de la Seconde guerre mondiale. Pas besoin de détailler ce qui s’y est passé pendant ces deux années… Après un retour à sa mission première de centre d’accueil et de soins, l’ensemble est progressivement abandonné… Aujourd’hui, ces mastodontes en béton – 220 m de long sur 12 m de large chacun – vivent les dernières heures de leur lente agonie…

IMG9646 -

  • IMG5545 -
  • IMG5535 -

IMG5523 -

Ce spot, on le connaît bien. Comme beaucoup, nous l’avons déjà exploré en long et en large. Et quand est venue l’idée d’une vidéo qui mixe urbex et parkour, le Pavillon Peuplier s’est imposé à nous. Ses longs couloirs, ses larges salles et sa gigantesque terrasse nous semblaient être le terrain de jeu idéal pour nos runners du jour, Jean-Marie et Charles. Ces deux membres du collectif de parkour West Coast Family nous ont fait le plaisir de répondre à notre invitation et de collaborer à la réalisation de cette 4e capsule urbex séries.

IMG5572 -

Flaneurz On Wheelz models 220x210 - Des idées de cadeaux cools à offrir à Noël aux amateurs de tendances urbaines
à lire aussi
Des idées de cadeaux cools à offrir à Noël aux amateurs...
  • IMG5627 -
  • IMG5578 -

À peine arrivés, les garçons s’échauffent dans les escaliers entièrement graffés. Entre le froid mordant et les dangers inhérents à crapahuter au milieu de vitres explosées, pas question de lésiner sur la préparation physique. Malgré le thermomètre qui stagne à 0, ils sont vite chauds et partent à l’assaut des vastes couloirs. Devant nos objectifs, ils démontrent la maîtrise de leur art avec une précision presque chirurgicale. Vault, jump, parkour roll, release,… ils exécutent toutes les figures cultes de la discipline sans s’essouffler. Devant notre équipe qui reste bouche bée. Entre le lieu et leurs acrobaties, l’effet wow était à son sommet !

IMG5566 -

  • IMG5596 -
  • IMG5558 -

Toutes les vidéos RADAR x Urbex Series sont sur Youtube !
Merci à Charles Brunet et Jean-Marie Gallée

 

radar_st

RECEVOIR LE MEILLEUR DE RADAR