stay tuned on snapchat

'radar_st'

Yes we camp ! le collectif qui plante son camp autrement

Yes we camp ! le collectif qui plante son camp autrement

spotted
11 avril 2017
spotted
11 avril 2017
« Amenez vos merguez, on s'occupe du reste », tel est le motto du collectif Yes We camp. Ses membres aménagent des espaces urbains partagés. Ils expérimentent de nouveaux rapports entre nature, travail, habitat et culture. Tout un programme... d'occupation temporaire !

2013. Marseille est promue capitale européenne de la culture. Pour cette occasion, 6000 m2 de l’Estaque sont envahis par un camping expérimental, écologique, festif et artistique. Baptisé Yes We Camp, ce projet donnera son nom au collectif qui, depuis, ne cesse de bricoler des modules architecturaux, de créer des espaces conviviaux et d’investir des lieux vacants. Et à grappiller du terrain puisqu’une antenne a vu le jour à Paris.

Occupations sauvages ? Pas vraiment. Tout se fait en accord et/ou avec le soutien des pouvoirs publics. Yes We Camp accompagne ainsi les transformations des villes en proposant des solutions écologiques et économiques. Ils revisitent la vision classique de l’habitat et invitent à prendre beaucoup de fun en imaginant ces habitations du futur. De tailles et de natures différentes, leurs projets s’appuient sur l’énergie participative. C’est toujours en lien avec des assos, le voisinage et les acteurs locaux que le collectif conçoit ses projets.

À Paris, aux côtés d’Aurore et Plateau Urbain, ils participent activement à la réhabilitation de l’ancien hôpital Saint-Vincent-de-Paul qui devient les Grands Voisins en attendant la mise en place de l’écoquartier. Récup, mise en commun des savoir-faire et c’est 3,4 hectares d’hébergements d’urgence, ateliers d’artistes, co-working, potager, soins, mais aussi chill out et fiesta qui rassemblent dans tout un tas de gens que tout oppose.

Parmi l’éventail de leurs actions sur place, on retient l’Auberge de poche, le seul camping parisien intra-muros. Ce spot ré-ouvre ses portes ce 1er juin et offre la possibilité de crécher à Paris à prix mini, tout en s’inscrivant dans une démarche qui va bien plus loin que le simple bon plan.

Yes we camp ! le collectif qui plante son camp autrement
à lire aussi
Le chase tag : ce nouveau sport urbain qui agite les...

 

Des projets temporaires certes, mais des réalisations pérennes puisque les caravanes pimpées en ateliers de bricolage en 2014 continuent de sillonner Marseille. Ils se lancent aujourd’hui dans les formations afin de partager leur savoir-vivre ensemble.

Comme quoi, OUI, c’est possible !


© Yes we camp – Site / Facebook


 

radar_st

RECEVOIR LE MEILLEUR DE RADAR