stay tuned on snapchat

'radar_st'

Cinéma, conférences, concerts : le Paris Hip Hop Winter festival défend à nouveau la scène émergente.

Cinéma, conférences, concerts : le Paris Hip Hop Winter festival défend à nouveau la scène émergente.

spotted
4 décembre 2017
spotted
4 décembre 2017
Du 1er au 10 décembre, le festival Paris Hip Hop investit la capitale avec de nombreux concerts, DJ set, conférences, projections et toujours le même crédo : la découverte de la nouvelle scène hip-hop francophone et internationale.

Parce qu’une seule édition par an n’était pas suffisante pour satisfaire les amoureux du hip-hop sous toutes ses formes, le festival Paris Hip Hop revient début décembre pour sa deuxième édition hivernale. Au programme : toujours plus de nouveautés, de concerts, de conférences, de débats et de projections.

 

Et cette fois-ci, les organisateurs ont décidé de frapper fort en ouvrant le festival avec la projection en avant-première du documentaire coup de poing, « Whose Streets » de Sabaah Folayan et Damon Davis qui revient sur le soulèvement de Ferguson après la mort de Michael Brown.

Un rendez-vous cinéma organisé en collaboration avec le groupe phare du rap français La Rumeur et marrainée par l’activiste Assa Traoré, éducatrice spécialisée auprès des jeunes dont le nom de famille est devenu tristement célèbre après la mort de son frère, Adama, en 2016.

  • 24296305101559210144747311402435196566518987n - Cinéma, conférences, concerts : le Paris Hip Hop Winter festival défend à nouveau la scène émergente.
  • 24232212101559210144797315044731135383290400n - Cinéma, conférences, concerts : le Paris Hip Hop Winter festival défend à nouveau la scène émergente.
  • 24174157101559210175347313771743558535936023n - Cinéma, conférences, concerts : le Paris Hip Hop Winter festival défend à nouveau la scène émergente.
  • 2417440510155921017544731548682551884894926n 1 - Cinéma, conférences, concerts : le Paris Hip Hop Winter festival défend à nouveau la scène émergente.

Car Paris Hip Hop ce n’est pas seulement de la bonne musique, c’est aussi un moment privilégié pour aborder les problématiques de fond qui traversent cette culture, ses pratiques et plus largement notre société. Il faut dire qu’il a été propulsé par l’association Hip Hop Citoyens, créée en 2002 à l’initiative d’artistes liés à la radio francilienne Générations 88.22 et au lendemain du passage de Jean-Marie Le Pen au second tour de l’élection présidentielle.

 

Pour autant, on retrouvera, comme chaque année, une pléiade de groupes et d’artistes issus de la scène émergente. Quatre grains de voix pour quatre manières de rapper avec 13 Block ; la musique ultra-référencée d’AJ Tracey qui, à seulement 23 ans, s’annonce déjà comme le petit prince du grime, le rap de Di Meh ; les influences culturelles de Gracy Hopkins ; l’impétueux rappeur belge Isha (ex-Psmaker) ; ou encore Sims (Now Futur) véritable explorateur du sampling, et enfin le Dj et producteur incontournable issu des rues de Boston, Statik Selektah.

Cinéma, conférences, concerts : le Paris Hip Hop Winter festival défend à nouveau la scène émergente.
à lire aussi
Nouvelle volée d’EP’s gratuits :...

Il y en a pour tous les goûts alors n’hésitez pas, foncez !

Pour plus d’informations sur la programmation, rendez-vous sur le site Paris Hip Hop et leur Facebook.

 


© Cover : MarOne

 

 

radar_st

RECEVOIR LE MEILLEUR DE RADAR