stay tuned on snapchat

'radar_st'

« Emancipation » : À Marseille, l’art urbain s’expose dans un ancien couvent

« Emancipation » : À Marseille, l’art urbain s’expose dans un ancien couvent

spotted
20 août 2018
spotted
20 août 2018
Laissé à l’abandon depuis 2017, un ancien couvent en plein cœur de la cité phocéenne se resacralise lors de l’exposition d’art urbain Emancipation.

Voilà quelques années que l’art urbain réveille Marseille et investit des espaces insolites. Fort du succès d’initiative urbaine et culturelle comme la Friche la Belle de Mai, ou encore l’exposition Aux tableaux,  cette fois, c’est dans le Couvent Levat que le street art a pris ses quartiers d’été. Ce lieu de recueillement de 17 000 m² devenu trop bruyant et peu enclin à la retraite silencieuse a vu ses religieuses l’abandonner pour se cloîtrer en Vendée.

Rénové et géré par l’association l’Atelier Juxtapoz, ce lieu est d’abord devenu un refuge pour artistes en manque d’atelier. Plus de 90 résidents investissent le lieu et s’investissent dans ce projet d’écologie responsable et d’économie novatrice.

emancipation exposition marseille radar couvent fiche belle de mai levat 49 - "Emancipation" : À Marseille, l'art urbain s'expose dans un ancien couvent

 

C’est dans un deuxième temps seulement que son jardin s’est transformé en vue d’une ouverture au public. Un bon débroussaillage révèle un superbe écrin de verdure capable d’accueillir la déambulation de quelques milliers de personnes sur une courte durée. C’est ainsi qu’est née Émancipation, la nouvelle exposition éphémère d’art urbain à Marseille. Mêlant à la fois exposition d’art et lieu de vie avec des concerts, de la food et une ouverture sur la vie de quartier.


Pour la crémaillère, une vingtaine de street artistes internationaux, souvent peu exposés comme Axel Void, Bom.K, Sean Hart, Pantonio, Legz s’en sont donné à cœur joie pour envoyer valser le passé collégial du lieu. Pour un ticket d’entrée à deux euros, le visiteur peut s’attendre à être surpris : loin des conventionnelles expositions d’art urbain, Emancipation prend le contre-pied en misant sur des œuvres surprenantes aux messages impactants. Tandis qu’Isaac Cordal bouscule le visiteur avec ses statuettes d’hommes d’affaires aliénés par le travail, Axel Void exhibe une œuvre déroutante interdite aux moins de 16 ans. Dans la chapelle, les croyances religieuses sont bousculées par une oeuvre de Pantonio.

  • emancipation exposition marseille radar couvent fiche belle de mai levat chappelle - "Emancipation" : À Marseille, l'art urbain s'expose dans un ancien couvent
  • emancipation exposition marseille radar couvent fiche belle de mai levat 40 - "Emancipation" : À Marseille, l'art urbain s'expose dans un ancien couvent
  • emancipation exposition marseille radar couvent fiche belle de mai levat 39 - "Emancipation" : À Marseille, l'art urbain s'expose dans un ancien couvent
  • street art marseille exposition emancipation couvent vue ensemble Psymedias - "Emancipation" : À Marseille, l'art urbain s'expose dans un ancien couvent
  • street art marseille exposition emancipation couvent lettrages SEAN HART SeanHart 2 - "Emancipation" : À Marseille, l'art urbain s'expose dans un ancien couvent
  • street art marseille exposition emancipation couvent hommes affaires cage travail monde moderne ISAAC CORDAL Psymedias 1 2 - "Emancipation" : À Marseille, l'art urbain s'expose dans un ancien couvent
  • street art marseille exposition emancipation couvent Axel Void pendu religion chapelle Psymedias 2 - "Emancipation" : À Marseille, l'art urbain s'expose dans un ancien couvent
  • street art marseille exposition emancipation couvent LEKSOWAT FrancescaBerselli 1 - "Emancipation" : À Marseille, l'art urbain s'expose dans un ancien couvent

En dévoilant le street art sous un nouvel angle résolument moderne, l’exposition Emancipation incite à une réflexion sur le monde contemporain et ses paradoxes. Un pari osé mais réussi pour cette nouvelle expérience artistique dans l’ensoleillée citée phocéenne.

À découvrir jusqu’au 13 octobre !

 


Toutes les infos sur Facebook et leur site  des Ateliers Juxtapoz.


 

 

 

radar_st

RECEVOIR LE MEILLEUR DE RADAR