stay tuned on snapchat

'radar_st'

Paris Hip Hop Winter revient pour réchauffer l’hiver avec Loud, Nepal, Doums…

Paris Hip Hop Winter revient pour réchauffer l’hiver avec Loud, Nepal, Doums…

musique
19 novembre 2018
musique
19 novembre 2018
Pour la culture, Hip Hop Citoyens continue ses initiatives pour promouvoir la richesse du hip-hop en France. Même en hiver. RADAR vous parle des artistes à ne pas louper au Paris Hip Hop Winter.

Souvenez-vous, cet été nous étions sous le périphérique pour célébrer les Rendez-vous Hip Hop, une fête incontournable donnant une place de choix au graff, au rap et à la danse.


Depuis 2016, Hip Hop Citoyens continue de revendiquer cet aspect multi-disciplinaire du hip-hop. Cette année par exemple, le Paris Hip Hop verra des événements majeurs se dérouler. On y retrouvera notamment le BEATDANCE CONTEST : une battle alliant beatmaker et danseur sur la même scène. Également le CAMPUS, qui rassemblera activistes, artistes et chercheurs autour de débats de société. Et aussi, la finale du tremplin BUZZ BOOSTER, qui a notamment récompensé Simia ou Némir.

ParisHipHopWinter 2018 festival paris radar rap mosaique - Paris Hip Hop Winter revient pour réchauffer l’hiver avec Loud, Nepal, Doums...

Évidemment, qui dit hip-hop dit également concerts. Et la programmation particulièrement soignée fera la lumière sur ces futurs grands du rap français. Jetez un oeil sur quelques-uns d’entre eux :

 

NELICK – 29 novembre

Après la sortie de « KiwiBunnyLove« , son premier projet, Il avait retourné la scène RADAR cet été lors des Solidays. Quelques mois plus tard, c’est très curieux qu’on se demande comment il a évolué. Surtout s’il continue à garder ce style qui oscille entre refrains entêtant, et turn up lancé à 100 à l’heure.

https://www.facebook.com/radar.street/videos/vl.895662973945503/669396173393411/?type=1

 

LOUD – 29 novembre

Dans le paysage francophone, le rap québécois a toujours ce petit truc en plus rafraîchissant, à l’image de Alaclair Ensemble ou Dead Obies. Assez loin pour ne pas ressembler au rap français, assez près pour qu’il nous paraisse familier, il est toujours intéressant d’observer ces nouvelles vagues qui parviennent jusqu’en France. Loud est de ceux là, jonglant entre français et anglais, et faisant naître un espace où mélancolie côtoie humour nonchalant.

 

NEPAL – 2 décembre

Dans ce rap game, Nepal fait office de pokemon rare que l’on essaye de capturer à tout prix. En jouant sur la rareté de ses apparitions, Nepal a gagné un statut d’artiste mystérieux, sortant au compte goutte des EPs introspectifs. Se plonger dans sa musique revient à aller à une séance d’hypnose dont on ressort toujours un peu changé, comme si on en avait appris plus sur nous-mêmes. Ne ratez pas la prochaine séance au Moulin Rouge.

 

DOUMS – 2 décembre

De ses premiers freestyles à aujourd’hui, Doums est devenu le meilleur featuring de tous les membres de l’Entourage. Un statut qui ne fait pourtant pas de lui un second rôle. Il suffit de le voir apparaître auprès d’Alpha Wann ou Nekfeu pour s’en convaincre, tant son charisme et sa voix grave rocailleuse résonnent avec style. Et le voir en duo avec Nepal pour former 2Fingz est peut être le featuring le plus excitant de cette fin d’année.

 

CALEBORATE – 3 décembre

Epaulé par des figures comme G-Eazy ou Kehlani, le jeune rappeur de la Bay Area a imprimé sa marque, loin de chercher le hit trap qui se noie dans la masse. Caleborate est de ceux qui cherchent plutôt le son qui traversera le temps et les modes, en faisant son introspection. Une sincérité que l’on pourrait rapprocher de l’écriture de J Cole, et qui brille à travers tout son dernier projet “Real Person”.

 

DILLON COOPER – 3 décembre

Pur produit de New-York, Dillon Cooper a bien grandi depuis le boom bap toxique de “State Of Elevation”, qui l’a révélé au grand public. Depuis, le rappeur a affûté sa plume et ses prods pour son dernier projet “Verified”. L’occasion de se plonger dans des ambiances plus sombres, où sa voix résonne dans des échos spectraux et où les solos de guitares rugissent, menaçants.

 

INFINIT – 6 décembre

Depuis qu’il a sorti un morceau sur Christian Estrosi (accessoirement remixé par Nekfeu et Alkpote), Infinit a gagné une place de choix dans nos coeurs et nos playlists. Quelques bombes lâchées plus tard sur l’EP NSMLM, concocté par DJ Weedim, ont eu raison de nous. Ce type affilié au label d’Alpha Wann est bouillant. Et on a très hâte de voir kicker ses 16 les plus sales à la Bellevilloise.


La programmation du Paris Hip Hop Winter complète est ici

radar_st

RECEVOIR LE MEILLEUR DE RADAR