stay tuned on snapchat

'radar_st'

Cinq performeurs à surveiller au MaMA Festival

Cinq performeurs à surveiller au MaMA Festival

spotted
16 octobre 2017
spotted
16 octobre 2017
Les 18, 19 et 20 octobre prochains, le MaMA Festival investira plusieurs espaces de la capitale pour trois jours de lives et de conventions. La programmation est plurielle et très qualitative, et RADAR l’a passée au crible pour vous.
 

Krisy

Krisy est souvent présenté de manière très réductrice comme « l’ingé-son de Damso ». Il est bien plus que ça. Il est le ying de son yang. Quand la nouvelle étoile du 92i se veut plus brutale, crue, dénuée sentiment, Krisy est une sorte de gentleman du rap, qui chante la romance dans des histoires très théâtrales. Notons que Paradis d’amour, son dernier en date, est sorti le 14 février dernier. Pas un hasard.

 

Adam Naas

Cela fait plus deux ans maintenant qu’Adam Naas a envouté son monde, avec le titre « Fading Away ». Mais par la suite, le crooner parisien s’est fait nettement plus discret, ne dévoilant l’EP du même nom qu’en septembre 2016. Il y affirme son timbre androgyne, qui puise son inspiration du côté de Lauryn Hill comme de Brittany Howard, là où l’atmosphère musicale se veut plus suave et cotonneuse.

 

Gros Mo

Comme son nom le suggère, Gros Mo est de ceux qui ne prennent pas la peine d’arrondir les angles. Lui et son acolyte Némir sont les porte-fanions d’une ville, Perpignan, qui n’existe que par eux sur la carte du rap. Quand celui-ci use de sa voix pour flirter régulièrement avec la variété – « Des heures » en étant la preuve la plus criante -, Gros Mo évolue dans un registre plus décomplexé, parfois plus borderline.

Un personnage à découvrir le 20 octobre sur la scène de la Boule Noire.

 

Mai Lan

C’est en 2006 qu’on a fait la connaissance de Mai Lan, sur la B.O. du film Sheitan de son frère Kim Chapiron. À l’époque, elle enveloppait de douceur le « Bâtards de Barbares » de La Caution, dans une reprise absurde et saisissante. Ce décalage est depuis devenu l’une des marques de fabriques de son style, qui emprunte à l’électro, au rap, et à la new wave. « Pas d’amour » en est un savoureux échantillon.

 

Superwak Clique

En 2017, parler de « rap français » est plus que jamais obsolète. Après la Belgique, qui a déjà convié ses acteurs – dont Krisy – au sein de notre paysage hip-hop, c’est au tour de la Suisse de faire parler d’elle, avec les trublions de la Superwak Clique. Si le passage du studio à la scène n’est pas facile pour tous, ce n’est pas un problème pour Makala, Di-Meh et Slimka, qui assurent toujours un show XTREM et résolument survolté. « C’est pas seulement wack, n’oubliez pas qu’c’est super ! »

 

Vous savez tout ! Ne manquez rien de tout ça 😉

Pour plus d’infos sur l’édition 2017 du MaMA Festival, rendez-vous sur notre agenda !


pic Cover © SBJ


 

radar_st

RECEVOIR LE MEILLEUR DE RADAR