stay tuned on snapchat

'radar_st'

Partager sur

Jok’Air

Jok’Air

Jok’Air, notre seul & unique Big Daddy Jok, est un rappeur parisien d’origine ivoirienne. En 2007 il commence sa carrière en groupe aux cotés de Hache-P & Dehmo : ensemble ils forment l’iconique MZ – qui signifie Mafia Zeutrei, une référence au 13ème arrondissement & au quartier de Chevaleret, dont ils sont tous originaires. C’est le producteur de Jok’Air, Davidson, qui s’avère être également son frère, qui lui donne sa chance à ses débuts, en lui offrant quelques heures d’enregistrements en studio. Le talent est là. La machine est lancée.

En 2013, alors qu’ils commencent à se faire doucement connaitre, Booba repartage leur son « Aime Cette Musique » sur Facebook, offrant une visibilité immense à nos trois parisiens! «Booba est la première célébrité à avoir partagé l’une de nos vidéos. C’est vrai qu’à partir de là, il y a beaucoup de médias qui se sont intéressés à nous mais ça n’a pas trop changé notre manière de fonctionner.  D’autres rappeurs comme Orelsan ont partagé notre musique et ça a pris de l’ampleur petit à petit. Mais on accorde autant d’importance à l’inconnu qui habite au 36 rue du Faubourg Saint-Martin et qui a aussi publié un de nos clips sur sa page Facebook. L’important c’est que notre musique se propage.» (lesinrocks.com – 2014).

Entre 2014 & 2016 ils sortent leurs deux plus gros cartons,  b, qui cumule aujourd’hui des millions d’écoute, & Les Princes en ft. Avec Nekfeu, qui restent classés 15 semaines dans les charts comme l’un des sons les plus écoutés de sa période.

 

 

En 2017,  il sort son premier EP solo : « Big Daddy Jok ». Deux ans plus tard, c’est avec Las-Vegas et La Meilleure, en ft. Avec Hatik, qu’il nous démontre encore de quoi il est capable ! Il s’engage aussi de plus en plus, notamment contre le racisme, comme sur « TSN », où il chante « Même si je fais de l’oseille, je serais toujours ce sale nègre, je le vis depuis la maternelle ». Dans son clip, il inverse la situation en appliquant racisme et ségrégation à la population blanche – un clip choc qui éveille les consciences. C’est bel et bien cinq albums qu’il nous a offert en moins de six ans : un vrai bosseur notre Big Daddy !

 

Au-delà de son parcours, Jok’Air est un ami RADAR depuis le début (oui oui !) : en 2019, il monte avec nous sur la scène des Solidays ! Et comme nos amis nous sont chers, pour cette quatrième saison, ça nous paraissait évident de le faire intégrer la team jury du tremplin RADAR 2022.


Go follow Jok’Air sur Instagram

AGENDA


RECEVOIR LE MEILLEUR DE RADAR