stay tuned on snapchat

'radar_st'

Quand le street art squatte les affiches de la campagne présidentielle…

Quand le street art squatte les affiches de la campagne présidentielle…

art
21 avril 2017
art
21 avril 2017

À quelques jours du premier tour de l’élection présidentielle, plusieurs street artistes squattent les affiches de campagne des candidats. Exit Fillon, Le Pen et Mélenchon ; place à Picsou, Schtroumpf Grognon ou encore Pinocchio ! Un détournement facétieux mais pas moins intelligent, qui utilise l’art urbain pour dénoncer les travers du paysage politique français.


De Montmartre à Saint-Sulpice, en passant par Châtelet, les rues de la capitale se sont vues envahir par de fausses affiches de campagne depuis quelques semaines.

À l’initiative de ce projet ? Combo Culture Kidnapper, artiste de rue engagé et adepte des détournements ironiques. Après avoir caricaturé les affiches des candidats aux élections municipales en 2014, le parisien de 30 ans réitère l’expérience aux côtés des makers Jaeraymie, Raphael Federici et Mr Renard.

Combo Culture Kidnapper

  • ComboCultureKidnapperpicsouaffichedetournementstreetartpresidentelectionparis - Quand le street art squatte les affiches de la campagne présidentielle...
  • ComboCultureKidnapperdonaldpinocchioaffichedetournementstreetartpresidentelectionparis - Quand le street art squatte les affiches de la campagne présidentielle...

Jaeraymie

  • Jaeraymieschtroumpfaffichedetournementstreetartpresidentelectionparis - Quand le street art squatte les affiches de la campagne présidentielle...
  • Jaeraymiemarioncotillardcotillonaffichedetournementstreetartpresidentelectionparis - Quand le street art squatte les affiches de la campagne présidentielle...
  • Jaeraymiejeangentilhommeaffichedetournementstreetartpresidentelectionparis - Quand le street art squatte les affiches de la campagne présidentielle...

Avec humour et légèreté, ces artistes de rue tournent en dérision les programmes et personnalités des candidats à la présidentielle. Peggy la cochonne, Marion Cotillard, Cartman… Les plus grandes icônes de la pop culture volent la vedette aux onze politiciens en lice ! Une démarche citoyenne originale, qui traduit le cynisme du peuple français vis-à-vis de la politique.

PHB

  • Capture decran 2017 04 20 a 18.25.29 - Quand le street art squatte les affiches de la campagne présidentielle...
  • Capture decran 2017 04 20 a 18.25.21 - Quand le street art squatte les affiches de la campagne présidentielle...
  • Capture decran 2017 04 20 a 18.25.12 - Quand le street art squatte les affiches de la campagne présidentielle...

Blase

BishopParigocollageaffichedetournementstreetartpresidentelectionparis - Quand le street art squatte les affiches de la campagne présidentielle...

D’autres artistes se sont également prêtés au jeu du placardage sauvage à travers l’Hexagone, notamment l’illustrateur Bishop Parigo, Blase, le photographe Philippe Bonan aka PHB, Efix et ses affiches « Monsieur Madame » ou encore l’artiste rennais Alexandre Bouchon en collaboration avec Les Graffs du Justicier.

Un bon moyen d’encourager les français à voter, tout en rendant cette période électorale un peu plus fun.

Quand le street art squatte les affiches de la campagne présidentielle…
à lire aussi
Nouvelle volée d’EP’s gratuits :...

Bishop Parigo

Capture decran 2017 04 20 a 17.41.34 - Quand le street art squatte les affiches de la campagne présidentielle...

Les Graffs du Justicier x Contre Les Murs

  • lesgraffsdujusticiercontrelesmursstreetartcollagedetournementcampagneaffichepresidentiellepanneauxelection - Quand le street art squatte les affiches de la campagne présidentielle...
  • lesgraffsdujusticiercontrelesmursstreetartcollagedetournementcampagneaffichepresidentiellelepen poutou - Quand le street art squatte les affiches de la campagne présidentielle...

Efix

EFIXMonsieurMadameaffichedetournementstreetartpresidentelectionparis - Quand le street art squatte les affiches de la campagne présidentielle...


© DR


radar_st

RECEVOIR LE MEILLEUR DE RADAR