stay tuned on snapchat

'radar_st'

Sean Hart, le street philosophe  qui affiche les  » grands maux » avec sa typo

Sean Hart, le street philosophe qui affiche les  » grands maux » avec sa typo

art
6 mars 2017
art
6 mars 2017
Les années 60 avaient l'internationale situationniste, les années 2000 ont Sean Hart, un artiste singulier qui impose sa police et placarde ses phrases choc sur les murs du monde entier. De quoi remuer les esprits trop tranquilles.

« Ne travaillez jamais » scandait le situationniste Guy Debord. Pas la même du côté de Sean Hart qui, s’il invite à ouvrir les yeux sur nos vies de zombies, « vit et travaille in situ ». Cela dit, la démarche est similaire : utiliser l’espace public pour réveiller les consciences en couvrant les murs d’aphorismes.

Sean Hart aphorisme typo mur graffiti art urbain mot optimiser - Sean Hart, le street philosophe  qui affiche les " grands maux" avec sa typo

 

Sean Hart a fait l’École Nationale des Arts de Strasbourg. Plurivalent, il travaille la photo, la vidéo et la scéno. Il excelle particulièrement dans l’art du « slogan » politique et optimiste. D’abord des messages manuscrits sur des matelas délaissés dans Paris, avec la série Night’s Almost Gone. Il utilise ensuite la typo et crée en 2011 Mydraisis, sa propre police de caractère, vite devenue sa marque de fabrique.

  • Sean Hart aphorisme typo mur graffiti art urbain mot securite matelas sex love - Sean Hart, le street philosophe  qui affiche les " grands maux" avec sa typo
  • Sean Hart aphorisme typo mur graffiti art urbain mot whats up - Sean Hart, le street philosophe  qui affiche les " grands maux" avec sa typo

 

SeanHart typo mydriasis font bold sansserif - Sean Hart, le street philosophe  qui affiche les " grands maux" avec sa typo

Sean Hart aphorisme typo mur graffiti art urbain mot aller voir - Sean Hart, le street philosophe  qui affiche les " grands maux" avec sa typo

 

Ses grandes affiches qu’il colle aux murs, sur les panneaux publicitaires, dans le métro, il décline sur des journaux gratuits portent des messages positifs et sous-titre en numérique.  Ces grands formats amènent les passants à réfléchir en appelant à « questionner les réponses » ou à « frauder l’ennui ». Une philosophie positive qu’on retrouve aussi chez Ben Isidore.

  • Sean Hart aphorisme typo mur graffiti art urbain mot memory of the future - Sean Hart, le street philosophe  qui affiche les " grands maux" avec sa typo
  • Sean Hart aphorisme typo mur graffiti art urbain mot dacolonising - Sean Hart, le street philosophe  qui affiche les " grands maux" avec sa typo

 

Son projet Ne pas jeter sur la voie publique qui investissait illégalement les couloirs du métro parisien a donné lieu en 2016 à une expo in situ dans l’ensemble du réseau de transport lyonnais. Décalé et percutant, son travail fait partie des œuvres percutantes qui bousculent le train-train de l’espace urbain.

Sean Hart aphorisme typo mur graffiti art urbain mot fuck luck - Sean Hart, le street philosophe  qui affiche les " grands maux" avec sa typo

Sean Hart aphorisme typo mur graffiti art urbain mot je suis cet autre - Sean Hart, le street philosophe  qui affiche les " grands maux" avec sa typo

 

 


© Sean Hart – Site / Instagram


radar_st

RECEVOIR LE MEILLEUR DE RADAR