stay tuned on snapchat

'radar_st'

Léo Caillard transforme des statues grecques en hipsters de la première heure

Léo Caillard transforme des statues grecques en hipsters de la première heure

art
23 octobre 2017
art
23 octobre 2017
Chemises à carreaux et marbre blanc, accessoires bling-bling et bustes en bronze : les époques se marient dans le travail de Léo Caillard, un jeune photographe parisien.

Et si les Grecs et les Romains étaient les premiers bobos de l’Histoire ? C’est la drôle de question que l’on se pose en découvrant « Hipsters in stone » ou encore « Hipsters in bronze« . Deux séries photographiques sigénes Léo Caillard. Ce jeune artiste diplômé de la prestigieuse école des Gobelins rhabille des statues antiques avec des chemises, jeans, et autres vestes de baseball qui feraient pâlir d’envie les hipstos de Williamsburg. Il a trouvé le moyen de travailler sans toucher aux précieuses statues : shooter des modèles humains aux morphologies et aux poses similaires aux sculptures, puis transposer les vêtements sur ces dernières, grâce à un important travail de retouche et de post-production. L’illusion est parfaite.

 

Le choc des images

Le mélange des époques semble être un thème récurrent du travail de Léo Caillard. Dans la série « Renaissance », il reproduit avec précision l’esthétique de la peinture classique italienne, avant de rajouter des accessoires modernes dans les mains de ses modèles.

Également fasciné par les grands espaces, l’artiste cite parmi ses influences Andreas Gursky et ses paysages monumentaux, Cédric Delsaux, au style surréaliste et fictionnalisé, ou encore Nadav Kander, l’auteur du fameux portrait de Donald Trump pour la couverture du magazine américain Time. Loin de la tradition du reportage réaliste, Léo Caillard s’inscrit dans la culture du numérique, de la haute définition, et de la photo comme objet d’art abstrait. Une manière pour lui de nous faire prendre de la distance avec notre époque…

statue-marbre-detournement-grec-hipsterleocaillard-ipad-voltaire-art-game-8

Léo Caillard transforme des statues grecques en hipsters de la première heure
à lire aussi
Rocco et ses frères, le street art façon commando

 


© Leo Caillard – Site  / Instagram / Twitter 


 

radar_st

RECEVOIR LE MEILLEUR DE RADAR