stay tuned on snapchat

'radar_st'

– Rone –
Ses portraits de femmes réveillent des lieux abandonnés
07.11.2016

Rone vient de dévoiler Empty, une série de portraits féminins qu'il a peint dans des lieux abandonnés aux quatre coins du globe.

Le street artiste australien qu’on ne présente plus – Rone – s’est très vite aperçu que la beauté pouvait naître de la destruction d’une oeuvre par le temps et les intempéries. Voilà plusieurs années qu’il questionne la nature éphémère du street art en jouant avec la décomposition de ses propres oeuvres. Il semblerait qu’il ait trouvé le parfait point de friction avec « Empty », sa dernière série en date.

Une vidéo publiée par Rone (@r_o_n_e) le

 

C’est sur les murs écaillés de lieux d’urbex qu’il a choisi de peindre ses nouveaux portraits féminins. Réalisées avec un coup de pinceau magistral, ces figures féminines conjuguent leur mélancolie à celles des lieux qui les abritent.

rone-empty-abandoned-buildings-street-art-designboom-03

rone-street-art-portrait-03-1260x840

Le contraste entre la déchéance des lieux et la parfaite exécution de ces portraits hyper-réalistes fait ressortir la beauté fragile de cette parenthèse enchantée durant laquelle l’art parvient à s’extraire du temps.

rone-street-art-portrait-06

Seules traces de ces oeuvres aujourd’hui, les photos réalisées durant son travail. Le portrait qu’il a réalisé dans le vieux théâtre art-déco à l’occasion de son solo show à Melbourne va d’ailleurs bientôt disparaître en même temps que le bâtiment qui s’apprête à être rasé…

rone-empty-abandoned-buildings-street-art-designboom-09

Heureusement, Rone a prévu d’utiliser le digital pour préserver ses oeuvres : une visite virtuelle des lieux qu’il a peint est en cours de préparation.


all pics © Rone 

Vous aimerez aussi

Article suivant

RADAR est une plateforme collaborative
dédiée aux nouvelles tendances
de la street culture

RECEVOIR LE MEILLEUR DE RADAR